“L’homme qui voulait être heureux”

(A LIRE PREFERABLEMENT AVANT “DIEU VOYAGE TOUJOURS INCOGNITO”)

Ces jours derniers j’ai lu “L’homme qui voulait être heureux”, par Laurent Gounelle. Ce petit livre charmant est parvenu jusqu’à moi grâce à une Guest de Belgique qui vient de revenir comme chaque année et l’avait emporté dans ses bagages pour le lire ici, après quoi, à ma demande, elle me l’a passé: le titre et le résumé au dos me plaisaient bien et me laissaient augurer quelque chose d’intéressant.
Après lecture du tout, j’ai la joie de dire qu’en effet tout m’a bien plu dans ce livre!
Du début à la fin – qui n’est elle-même qu’un nouveau commencement – on est porté par le flot tranquille et souriant d’une expérience inattendue mais for utile dans la vie d’un citadin occidental, Julian, à la fin de ses vacances dans le petit paradis oriental qu’est Bali: un sage local de renom international, Samtyang, consulté in extremis sans trop savoir pourquoi, le précipite sans crier gare dans l’apprentissage en accéléré d’un autre mode de vie, plutôt déroutant, mais somme toute très rationnel à sa manière, quoique faisant appel enfin à plus que la raison ordinaire.
Conté à la première personne, ce qui nous permet une identification pleine de compassion avec le pauvre homme ainsi catapulté dans le changement intérieur, le récit n’en est pas pour autant pesant de misérabilisme: il nous offre au contraire une perspective style “vu d’en haut” sur toutes les aventures éperdues qui s’ensuivent, et du coup nous en fait percevoir la réelle et irrésistible drôlerie.
Chacun peut se reconnaître avec amusement dans les réactions immédiates de Julian aux péripéties qui se succèdent comme à plaisir, et aussi dans les commentaires intérieurs peu amènes qui précèdent chaque fois l’illumination soudaine et le changement d’attitude en lui que cette illumination déclenche enfin.
Les tâches successives que Samtyang lui demande chaque fois d’accomplir avant leur rencontre suivante semblent chaque fois anodines, mais pour se révéler chacue fois très dérangeantes, et donc salutaires parce que libératrices, pour cet être humain aux innombrables habitudes inconscientes qu’est Julian, comme la plupart de nous le sommes. La prise de conscience se fait chaque fois non pas tellement à travers des explications préalables qu’à travers l’expérience vécue et sa nouveauté qu’on n’aurait jamais délibérément affrontée autrement que sur cet ordre de quelqu’un de plus conscient, auquel on a accepté d’obéir.
Les leçons de vie ainsi apprises peu à peu par Julian, et  en même temps par nous qui lisons ce récit, sont de toute première importance, et de nature à changer en profondeur toute notre attitude face à la vie et à chacune des circonstances et situations que nous y rencontrerons. Ce petit livre bourré de vérités essentielles peut donc s’avérer une aide énorme pour toute personne qui veut vraiment accéder à une conscience moins limitée et moins déformée que celle dans laquelle nous vivons d’ordinaire sans même nous en rendre compte.

Ma conclusion d’ensemble:
Je recommande “L’homme qui voulait être heureux” comme point de départ véridique et fort plaisant pour une salutaire remise en question , et de notre moi de surface, en général le seul que nous connaissions, et de la société dans laquelle nous nous trouvons.
La véritable découverte de notre Moi profond n’est pas un des cadeaux offerts par ce livre, mais il peut au moins préparer le terrain…

3 Comments (+add yours?)

  1. Trackback: “L'homme qui voulait être heureux” « Lab of Evolution | Le ciel est bleu, je suis heureux | Scoop.it
  2. gégé de DK.FR.
    Apr 04, 2012 @ 06:49:23

    ENFIN!!!un blog en Français! merci pour ceux qui ne lisent pas L’Anglais! ôm;gégé

    Like

    Reply

  3. Nina
    Apr 05, 2012 @ 04:42:55

    I’m sure what you wrote was as inspirational as everything else.

    I’d like to share a link with you, it has given me much strength and peace of mind

    and hope for all of humankind

    http://worldwithouthate.org/3.html

    Like

    Reply

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: