Traduction de “Repos Beach Erosion Rant… and Prayer”

Je veux que la Vie soit  belle,
Pas juste ma vie, mais toute la Vie…
Je sais que ça vient, ça vient,
De plus en plus et de plus en plus,
Mais pendant ce temps-là
Le lieu où je vis
Et que j’aime,
“Repos”, a les pieds dans l’eau,
Les vagues glissent en silence
De plus en plus loin
Sous les fondations d’une bâtisse
Dont on aurait bien besoin
Pour une utilisation meilleure
Que de s’en aller à vau-l’eau.
Je veux que la Vie soit merveille,
Elle le sera, je sais, je sais,
Mais quoi pour maintenant, là?
Oh, fini les ouragans, de grâce,
Fini les tremblements de terre,
Et les niveaux de mer qui montent!
Et fini, tout spécialement ici,
L’érosion dûe aux actions humaines!
Pourquoi de stupides ports sont-ils construits,
Qui bloquent le sable sur sa route vers nos côtes
Pour y garder nos plages grandes et belles?
Pourquoi est-ce toujours la politique qui gagne,
Et l’argent, et la corruption?
Assez, assez!
Nous y voilà, en 2012,
Et en juillet, la mi-année.
Il est grand temps que le Temps  change
De linéaire à éternel
Et que nous ayions des vacances,
Nous les Humains sur cette Terre,
Pour détente et repos bien gagnés…
“Repos”, c’est ce que dit ce nom,
Et c’est ce que je veux, pour moi-même
Et pour cette terre aussi,
Encore si blême et désolée
Six mois après ce dur cyclone.
Je veux la pluie, je veux des fleurs,
Je veux de l’eau douce dans nos puits,
Je veux des chaises autour des tables
Et des gens assis sur ces chaises
A nouveau savourant un jus,
Une nourriture bonne et saine,
Et le son de l’océan proche,
Oh oui, proche, mais pas si proche!…
Une plage doit regrandir,
Pour rendre plus doux et lointains
Les rouleaux aimés des surfeurs
Mais redoutés des nageurs calmes…
Quand je suis revenue cette fois,
Volontaire pour cette période,
Je savais que ce serait dur,
Mais pas que ce serait si long!
J’en ai un peu tellement assez
De ces difficultés sans fin…
Je comptais sur tout pour plus tôt,
Les pouvoirs intérieurs reconquis,
L’aide massive venue de l’espace,
La fin des changements terrestres…
Mais ce lent combat se prolonge,
S’étirant en eternité,
Et tous mes efforts semblent vains,
Bien que je sente mes progrès,
Tous ces progrès semblent en vain,
Ineffectifs, et incapables
De modifier le cours des choses
Et de protéger ce que j’aime.
Je ne demande pas tellement:
Juste que ce lieu reste sauf
Et qu’une vie nouvelle lui donne
Une chance de manifester son nom
Dans des conditions enfin bonnes…
“Repos” fut ainsi  nommé comme plage
Avec à ses pieds l’océan
Mais pas un océan menace,
Ou alors on l’influençait
Et il ne restait pas menace.
Pourquoi maintenant dois-je voir
Notre clôture battue des vagues
Tout du long de ce côté plage –
Clôture, victime du cyclone
Déjà avant, qu’il fut si dur
De remplacer! – et qui est emportée,
Et nous regardons, impuissants?
Hé oui, c’est vrai, je suis amère,
Dans ma mauvaise humeur je râle:
Pourquoi donc cet Un que nous sommes,
Cet Un qui est Tout Ce Qui Est,
Nie-t-il ainsi le scénario
Qu’avec amour j’avais écrit
Pour ce lieu?
Pourquoi pendant tout un mois ces vagues
Ont-elles creusé tout le rivage,
Jour après jour, avec furie?
Alors maintenant c’est ce blog
Qui est le lieu où vient s’écrire
Mon cri contre cette érosion,
Contre l’absurde destruction
De ce bout du corps d’Auroville.
C’est mon blog, le miroir fidèle
De tout ce qui se passe en moi,
Alors cela aussi doit être écrit
Et exprimé pour ce que c’est,
Même si ce n’est pas très “yoguique”!
Il ne s’agit pas d’avoir l’air parfaite
Alors que je ne le suis pas, et que
Dedans j’ai ces deux choix possibles:
Aller avec le Tout, sans problème,
Ou bien savoir ce que je veux vraiment
Et insister pour que ce mini-rêve
Puisse aussi exister, bien caché
Discrètement dans son petit coin
Juste pour ma joie, et celle des autres
Qui ont toujours aimé ce lieu.
Pourquoi ne serait-il pas possible
D’avoir ce mini-paradis
Nous donnant son simple Repos
Pendant  que le Tourbillon et le Drame
Continuent le temps qu’il faudra
Dans les autres aspects de la Vie?
Quand tout est dur, il faut qu’il reste
Quelque part, pas juste dedans,
Un peu de douceur dans nos vies.
C’est là ma joyeuse demande
A Tout Ce Qui Est, l’Un qui est Nous:
Juste épargnez ce petit lieu,
Faites-en un hâvre de paix
Où, fatigués, se reposer…
C’est là ma vision de ce lieu;
Deviendra-t-elle réalité?
Qui m’aidera à la rendre réelle?
Quand vous lisez cette vision,
Si elle vous touche, ou vous inspire,
Joignez aux miennes votre prière,
L’énergie de votre pensée,
La puissance de votre vouloir
Pour ensemble la rendre vraie.
Si un jour vous passez ici,
Vous aussi serez bienvenus
Pour savourer ce doux Repos!…

*****************************

UN HAVRE SAUVEUR, DE SPLENDIDE ET DOUX REPOS

“Dans un hâvre sauveur de splendide et doux repos,

On pouvait boire à nouveau la vie en longs traits de miel-feu,

Et retrouver l’habitude oubliée du bonheur…”

(Sri Aurobindo, “Savitri” p.15)

Repos s’apprête à commencer une nouvelle phase de sa vie, une nouvelle naissance pour un futur basé sur le respect de sa véritable identité telle qu’indiquée par le nom même que la Mère, fondatrice d’Auroville, donna à ce lieu précis sur la Côte de Coromandel: elle l’appela “Repos”.

Ainsi, “Repos” est l’endroit parfait pour tous ceux, Auroviliens ou visiteurs séjournant à Auroville comme “Guests”, qui veulent apprendre ce qu’est le vrai repos: découvrir quel en est le ressenti exact,  qu’est-ce qui l’amène dans notre corps et être entier, et comment en faire l’expérience à volonté dans notre vie, où que ce soit.

Le repos est l’une des conditions essentielles nécessaires à  otre bien-être, notre équilibre psychologique et notre santé tout entière. A Repos c’est d’abord l’environnement naturel qui aide notre corps à se détendre ét à se reconnecter aux rythmes profonds et tranquilles de la nature et de l’univers autour de nous. Les vastes étendues de l’océan et du ciel, la contemplation des deux ensemble, le son des vagues, tout le cadre a en lui-même un effet calmant sur corps et mental, résultant en une conscience élargie et sereine.

Hamacs, chaises-longues et même huttes pour ceux qui veulent rester offrent le confort voulu, mais dans l’esprit d’un style de vie simple, loin du luxe vide des “beach-resorts” habituels, loin du faux besoin des drogues, de l’alcool ou d’autres addictions. Des rafraîchissemeznts ainsi qu’une nourriture saine et savoureuse sont disponibles aussi bien sûr, mais simplement comme un plaisir de plus, laissant toujours l’accent principal sur le cadeau premier que le lieu a à offrir: l’effet reposant d’être devant l’océan, sous le doux balancement des cocotiers dans la brise. Pour ceux qui s’intéresseraient à l’exploration des niveaux de repos encore plus profonds, des sessions de Biofeedback et des Séminaires-ateliers de Conscience Cellulaire sont possibles à la Section Spéciale du Laboratoire de l’Evolution qui se trouve à Repos.

Une zone dans le lieu permet des séances de bronzage décent et discret; les parents de petits enfants peuvent aussi se reposer grâce au Service prévu pour s’occuper des petits, et à l’Aire de Jeu, avec un bassin d’eau de mer où les enfants peuvent également prendre des leçons de natation; même les adultespeuvent y bénéficier d’une baignade en sécurité quand l’océan est dangereux. Les jours où il est calme, des sorties en bateaux à la rencontre des dauphins peuvent être organisées avec les pêcheurs locaux.

Un terrain de tennis et un de volley-ball offrent des opportunités de sport léger, favorable à un meilleur repos ensuite. Livres, musiques et films de belle qualité intérieure sont disponibles dans les accueillants espaces collectifs sur le terrain. Quand la nuit vient, après un bon mais léger dîner, lune et étoiles remplacent le soleil pour faire scintiller l’océan; une dernière promenade sur le rivage prépare chacun à dormir tôt et d’un sommeil reposant…

Les huttes peuvent être réservées tout au long de l’année par les individus ou groupes désirant bénéficier de ce que le lieu a à offrir, aussi longtemps qu’eux-mêmes seront prêts à respecter l’atmosphère et la fonction spéciales de Repos dans Auroville.

(Le texte ci-dessus est une première expression par moi – Bhaga – de la nouvelle vision de Repos que toutes nos énergies pourraient contribuer à réaliser.)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: