Acteurs Pris à Leurs Rôles…

je t'aime, je t'aime pas

Entrant à chacune de nos naissances sur la Grande Scène de Théâtre qu’est ce monde physique, nous y grandissons chaque fois sous le nom donné par nos parents à l’individu humain que comme tout le monde nous semblons être; ce nom devient peu à peu la seule identité que nous nous connaissions, associée aux caractéristiques psychologiques de la personnalité nouvelle dont avant de naître nous avons choisi de faire l’expérience dans cette  nouvelle vie sur la Terre.
Au cours de cette vie dans ce nouveau rôle, d’autres couches d’identité superficielle vont s’ajouter peu à peu au nom individuel d’abord reçu, d’autres étiquettes vont nous définir comme faisant partie de telle famille, telle nationalité (parfois en passant par tel clan ou telle tribu), telle profession, avec tous les diplômes éventuels qui vont nous valoir ou non la considération des autres êtres humains.
En plus de ce statut social – que nous pourrons aussi avoir hérité automatiquement, en même temps que richesse ou pauvreté, de notre milieu de naissance – notre identité telle que nous la vivrons personnellement comprendra généralement aussi notre religion – probablement celle de la famille, voire du pays où nous sommes né, à moins que nous rejetions cette religion-là pour en choisir une autre, ou une forme d’athéisme.
Cette dernière sorte d’étiquette, ajoutée à toutes les autres, sera l’expression plus ou moins officialisée de nos croyances, du Matérialisme le plus complet aux théories les plus extrêmes dans l’autre sens, qui considèrent la Matière comme un Illusion dénuée de sens, et l’Esprit comme la seule Réalité.
Certaines ou certains d’entre nous, à ce stade-là, las des théories, fussent-elles érigées en dogmes clamant l’exclusivité de la Vérité, se dirigent plutôt vers ce qui n’est plus simple croyance, mais expérience directe de notre vie profonde: ils entrent délibérément et résolument dans la spiritualité, c’est à dire l’exploration et le développement conscients de cette nature divine qu’ils commencent à ressentir parfois au fond d’eux-mêmes.
Peu à peu, de compréhension plus vaste à compréhension encore plus vaste, ces humains découvrent que loin d'”avoir” une âme, ils SONT en réalité une âme ou esprit éternel, incarné pour un temps dans ce monde physique pour une nouvelle expérience de vie humaine sur la Terre.
Cette prise de conscience n’est pendant longtemps que fragile, vulnérable au moindre assaut intérieur des réactions habituelles de la nature humaine ordinaire en nous. La conscience de l’individu en question se retrouve prisonnière à nouveau des fausses identifications automatiques si limitantes et décourageantes, et plus rien d’autre ne semble exister. Mais au fur et à mesure que l’expérience intérieure plus profonde s’accroît et se multiplie, elle s’affermit aussi, et acquiert plus de poids dans l’être pour tous les choix que l’on a à faire constamment dans la vie. C’est une lente reconquête par l’esprit en nous de tous les domaines de notre existence terrestre – reconquête lente, mais obstinée et sûre de sa victoire finale.
Car nous ne sommes pas seuls dans cette longue bataille: notre Être intérieur est toujours en contact avec la Réalité lumineuse universelle où  tout baigne, cette Mère Divine qui individualise aussi sa Présence d’Amour infini dans l’intimité de l’espace de notre âme; à tout instant nous pouvons faire appel à son aide, ou bien à l’aide des Êtres de Lumière semblables à nous qui se meuvent dans cette Infinitude en toute liberté, n’ayant pas choisi de participer au grend Jeu terrestre en s’y impliquant aussi eux-mêmes. Et ceux qui s’incarnent peuvent aider les autres entre deux de leurs incarnations, et même pendant qu’ils sont incarnés, bien que dans une moindre mesure: nous sommes tous en fait des êtres multi-dimensionnels présents et actifs dans plus de dimensions de la Réalité Totale que nous ne nous en doutons pour le moment…!
Pour le moment, hélas, la plupart d’entre nous sont encore ignorants de tout cela, acteurs pris à leurs rôles et ne se rappelant plus qui ils sont vraiment; cette amnésie générale est bien sûr une des pré-conditions pour participer à cette Aventure évolutive qu’est la vie terrestre. Le défi est précisément pour l’Esprit en nous de vaincre peu à peu toutes ces apparentes impossibilités initiales, et en dépit de toutes les difficultés qui continueront encere longtemps, d’arriver finalement à réveiller jusque dans la Matière elle-même, et dans celle de notre corps physique, la Présence victorieuse de l’Esprit. C’est ce qui est en train de commencer à se passer maintenant dans cette phase nouvelle de l’évolution préparée et déclenchée par Sri Aurobindo et Mère. Dans de plus en plus de corps qui se trouvent avoir la réceptivité voulue, des cellules s’éveillent elles aussi au besoin du Divin, et à leur propre potentiel illimité… Elles aussi, auparavant simples acteurs pris à leur rôles, cellules se prenant pour de simples cellules, commencent à se rendre compte de ce qu’elles sont vraiment, de ce que Tout est: le Divin…

1 Comment (+add yours?)

  1. Nina
    Oct 28, 2012 @ 00:20:14

    Reblogged this on Living Well and commented:
    from google translate:

    Entering each of our births on the Main Stage Theatre what the physical world, we grow each time under the name given by our parents that the human individual as everyone we seem to be, this name becomes little little one identity that we knew, psychological characteristics associated with the new personality before birth which we chose to experience this new life on Earth.
    During this life in this new role, other superficial layers of identity will be added gradually to name individual first received, other labels will define us as part of this family, as nationality ( sometimes through such particular tribe or clan), as profession, with all possible degrees that we argue will or not consideration of other human beings.
    In addition to social status – we will also be automatically inherited, along with wealth or poverty in our community of birth – our identity as we personally live our religion also typically include – probably one of the family or the country where we were born, unless we reject that religion to choose another, or a form of atheism.
    The latter kind of label added to all the others will express more or less formalized our beliefs, Materialism most comprehensive theories most extreme in the other direction, consider that as a material devoid of Illusion sense, and the Spirit as the only Reality.
    Some or some of us at that point, tired of theories, be they erected dogmas claiming exclusive truth, are moving more towards what is more simple belief, but direct experience of our profound life: they come deliberately and resolutely spirituality, ie the exploration and development conscious of this divine nature they sometimes begin to feel the depths of themselves.
    Gradually, understanding broader understanding to even larger human discovered that these far “have” a soul, they ARE actually a eternal soul or spirit, embodied for a time in the physical world to a new experience Life on Earth.
    This awareness is long and fragile, vulnerable to any assault within the usual reactions of ordinary human nature in us. Consciousness of the individual in question is found trapped again if false identifications automatic limiting and discouraging, and nothing else seems to exist. But gradually as the deepest inner experience grows and multiplies, it also strengthens and acquires more weight be for all the choices that we make in life constantly . It is a slow reconquest by the spirit in us all areas of our earthly existence – reconquest slow but stubborn and sure of her victory.
    Because we are not alone in this long battle our inner being is always in contact with the Universal Reality where all light bathes the Divine Mother that individualizes its presence also of infinite love in the privacy of the space of our soul , at any moment we can call to his aid, or with the Light Beings like us who move in this Infinitude freely, not having chosen to participate in Thurs terrestrial Grend there also involving themselves. And those who can help others embody two of their incarnations, and even while they are incarnated, although to a lesser extent, we are all in fact multi-dimensional beings present and active in more dimensions Total Reality that we do not doubt for now …!
    For the moment, unfortunately, most of us are still ignorant of this, players took their roles and not remembering who they really are, this amnesia is of course a pre-condition to participate in this Adventure Scalable what earthly life. The challenge is precisely the Spirit in us gradually overcome all these apparent impossibilities initials, and despite all the difficulties that continue encere long, finally arriving to wake up in the material itself, and in the our physical body, the victorious Presence of the Spirit. This is what is beginning to happen now in this new phase of evolution prepared and initiated by Sri Aurobindo and Mother. In more body that are having the desired responsiveness, cells also awaken to the need of the Divine, and their own unlimited potential … They also simple before players took their roles, taking cells for single cells begin to realize what they really are, that’s all: the Divine …

    Like

    Reply

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: