Douze Jours avec Danaya et sa “PNL Plus”

Dany Putta-1

Pendant toute cette periode des Fetes, j’ai eu le plaisir de recevoir dans mon nouveau chez moi celle qui, de “guest” il y a six ans, est vite devenue une de mes amies, revenant l’annee suivante, et a nouveau a ma grande joie en cette fin/debut d’annee qui vient de nous faire passer de 2013 a 2014: Danaya.

Danaya est toute petite, toute menue, telle un joli lutin au sourire malicieux sous ses yeux bleus.

Elle aime le bleu, toutes les nuances de bleu, et quand elle m’a propose de venir passer quelques jours avec moi, j’ai ete bien aise que du cote de mon espace de travail la piece interieure et la salle de bains soient toutes les deux decorees en camaieu  de bleu: Danaya allait s’y plaire!… Sachant ainsi ou la loger (ce qui etait la seule difficulte, donc ma seule hesitation), j’ai pu accepter avec enthousiasme sa proposition.

Arrivee comme convenu le 23 Decembre au matin, elle va s’en repartir tard dans la nuit ce soir, 3 Janvier, comme prevu encore, prenant le bus au long cours qui va la ramener vers ces autres lieux de l’Inde ou elle sejourne a nouveau en ce moment, ce qui fait le bonheur des personnes qui y sont aussi et qui la connaissent pour le tres precieux petit bout de femme qu’elle est, capable  sans y paraitre d’accomplir des metamorphoses interieures au sein des personnalites les plus en detresse… si elles veulent bien demander son aide pendant  le peu de temps qu’exige le genre de soins que Danaya connait bien et sait employer a bon escient: ce qu’on appelle la “PNL”, mais que dans le cas de Danaya j’appellerais plutot la “PNL Plus”!…

Et c’est ce dont j’ai beneficie moi aussi avec gratitude vers la fin de ce court sejour chez moi qui se termine.

Des la premiere annee (Decembre 2007) ou elle avait atterri dans mon ancien chez moi a Repos, et plus exactement dans la petite chambre d’amis (par bonheur precisement bleue…!) que j’y avais, je m’etais interessee a cette methode de la PNL qui avait ete le travail de Danaya pendant toute la seconde partie de sa carriere professionnelle. Elle avait ensuite decide de profiter d’une retraite bien gagnee, et n’ayant plus  de responsabilites familiales pour la retenir, elle avait parcouru le monde en tous sens (Perou, Bolivie, Mexique, USA…), et apres 2009 au Nepal, de preference a pied et en escaladant tous les sommets montagneux, fussent-ils carrement himalayens, que le cote aventureux et tenace de sa nature lui suggerait de conquerir.

S’etant liee d’amitie avec le jeune Guide de Trek nepalais qui l’avait plusieurs fois accompagnee, parfois dans des conditions si perilleuses qu’elle avait bien failli y perdre la vie, Danaya avait tente de s’etablir pres de lui et de sa famille dans leur village d’un coin recule du Nepal, mais bien que gardant toujours son lien avec eux et leur continuant son indispensable aide financiere, particulierement pour l’education de leur jeune fils, elle s’est rendu compte qu’il lui fallait tout de meme plus de contacts avec des personnes non seulement plus cultivees, mais de sa propre culture et parlant son propre langage. Retourner de maniere permanente en France n’etait cependant pas non plus la bonne solution, car elle sentait le besoin d’une existence plus vaste et plus variee.

Et puis il y avait aussi le besoin spirituel, plus profond encore, qui lui avait fait re-parcourir en cette vie des lieux qu’elle savait avoir connus en d’autres existences; et maintenant ce besoin spirituel  qui depuis 1992 avait dirige ses pas aussi vers des Ashrams ici ou la en Inde (Sai Baba a Puttaparthy, l’atmosphere laissee par Ramana Maharshi a Thiruvannamalai) grandissait peu a peu… A Pondichery et Auroville c’etait bien sur la  perspective spirituelle differente, la vision et l’action evolutives de Sri Aurobindo et la Mere qui l’intriguaient; en atterrissant d’emblee chez moi elle etait de toute evidence bien tombee! Mais il y avait aussi toute la nouveaute pour elle de l’aventure spirituelle collective qu’etait Auroville, dont elle commencait a faire l’experience a mon contact et par sa vie quotidienne pendant un mois a Repos, un des lieux ou se passait la vie aurovilienne dans toute son etonnante diversite.

A ce premier passage chez moi, l’impression generale que ses explications m’avaient laissee de la PNL avait ete que cette approche etait encore trop mentale, c’est a dire trop rigide et systematique pour moi, qu’il valait mieux que je garde mes distances. L’annee suivante, c’etait avec son jeune ami le guide nepalais qu’elle etait revenue, pour le mettre en contact lui aussi avec Auroville; mais la presence constante de cette autre personne et la necessite de s’occuper de lui souvent pour l’aider a explorer Auroville, ne nous avaient plus guere laisse de temps a nous deux pour des conversations plus profondes.

Cette fois-ci, venant seule et avec la claire intention de reprendre ce contact plus profond avec moi, c’est ce sur quoi nous nous sommes concentrees toutes les deux… mais cela a pris bien entendu des formes tres variees:

Comme il se trouve que chaque fois c’est pour la periode des fetes de fin d’annee que Danaya a pu venir, ca a ete tout d’abord les memes rites plaisants qui nous ont occupees ensemble: remettre en place et en etat le petit arbre de Noel demontable achete autrefois a Pondy, le decorer. ainsi que la piece autour de lui (la salle de sejour dans mon espace travail), et aussi dans une moindre mesure toutes les autres pieces dont je dispose, avec toutes les boules de couleur et guirlandes, lumineuses et non lumineuses, et autres etoiles de toutes tailles qui etaient toujours utilisables; plus une viree a Pondy pour acheter un peu de materiel additionel neuf qui completerait l’ensemble… et puis quelques victuailles un peu speciales aussi pour les deux modestes diners “style reveillon” qui s’imposeraient aux deux dates de celebrations annuelles culturellement et emotionnellement requises!

Nos celebrations ont inclus bien sur de regarder ensemble les films, specialement beaux eux aussi, que chacune voulait faire decouvrir a l’autre:  deja devenue grace a moi une fervente du “Seigneur des Anneaux” (la Trilogie de Peter Jackson couronnee de nombreux Oscars) et meme de toute la Saga “Twilight”, Danaya cette fois-ci a apprecie avec moi la rejouissante Version Longue du “Hobbit” (la premiere partie de la nouvelle Trilogie en cours de realisation par Peter Jackson) pour la soiree de Noel; et pour la veillee du Jour de l’An , comme  le film qu’elle souhaitait me montrer, “Fauteuils d’Orchestre”, a presente des problemes techniques, nous avons ressorti un film qu’elle cherit maintenant autant que moi: “Les Chariots de Feu”, avec son irresistible musique par Vangelis, et ses admirables acteurs pour cette admirable et si emouvante histoire vraie.

Entre les deux “soirees speciales”, je lui ai montre le film tire de l’oeuvre suivante de cette meme  Stephenie Meyer qui a cree la serie “Twilight”: “The Host” (en Francais, “Les Ames Vagabondes”), qu’elle a deja regarde une deuxieme fois ensuite, et copie; et elle m’a fait decouvrir “The Kingdom of Heaven”, que je ne connaissais pas du tout, mais qui s’est revele en effet une fort belle histoire – basee de surcroit sur des faits historiques bien que de maniere tres libre. (voir sur Wikipedia en.wikipedia.org/wiki/Kingdom_of_Heaven_(film))‎ .

En particulier avant et apres nos repas quotidiens ensemble, nous avons souvent eu l’occasion de parler a loisir de ce qui nous tenait chacune a coeur, et de nous poser mutuellement les questions plus precises qui nous permettaient d’ameliorer chacune notre comprehension de l’approche spirituelle de l’autre. J’ai vu que la maniere dont elle avait recemment recommence a pratiquer la PNL, en reponse a la demande des personnes qu’elle rencontrait aussi bien en France qu’en Inde, deja devenue depuis 1999 et son sejour en Guadeloupe beaucoup plus souple, plus inventive, plus creatrice, le devenait de plus en plus car elle y melait beaucoup de ses propres intuitions pendant qu’elle s’occupait de ces personnes. J’en suis arrivee a sentir que maintenant je pouvais lui faire confiance et lui demander son aide pour certains problemes psychologiques de fond, deja bien affaiblis et amoindris par mes methodes spirituelles inspirees des recommendations donnees par Sri Aurobindo et Mere, mais pas encore deracines de mon etre aussi completement que je le souhaiterais. L’efficacite de detail et la rapidite d’action apportees par les techniques de la PNL , me suis-je dit, pourraient peut-etre me permettre de pousser plus loin le deracinement de ces tendances negatives si profondement ancrees, venant en fait d’existences a d’autres epoques.

A la suite du travail interieur ainsi effectivement accompli, je peux inclure ici le “bilan-temoignage” que j’ai ecrit pour Danaya (sous son nom plus connu de Dany) ainsi que cela se fait normalement a la fin d’un stage de PNL:

BILAN-TEMOIGNAGE DE BHAGA.

L’objectif etait d’affaiblir ou meme effacer completement les empreintes emotionnelles anciennes donnant lieu a certains comportements compulsifs et donc indesirables.

Le deroulement du travail interieur s’est fait a la maniere recommandee par mon accompagnatrice, Dany, sauf qu’a un moment, bloquee et ne sachant comment aller plus loin, j’ai fait signe a Dany (elle avait bien sur remarque qu’il y avait un probleme) de ne pas intervenir pour m’aider, et j’ai remis interieurement la difficulte a Ce Qui Sait En Moi (le Superconscient, pourrait-on dire) et  apres un moment d’attente l’intuition demandee  est venue, qui m’a permis de decoincer la situation.

L’objectif recherche a ainsi ete atteint en suivant ce nouveau fil directeur tout a fait adapte a la situation interieure qu’il s’agissait de revivre en la recreant sur la base d’un comportement plus vrai, respectant mon integrite interieure veritable.

La nouvelle histoire personnelle ainsi recreee du dedans avec ce comportement plus authentique et mieux adapte a ete ensuite visiblement et audiblement integree a l’etre present sous une forme symbolique tout a fait significative, ejectant par la meme occasion l’ancien comportement compulsif qu’elle remplacait, ainsi que l’histoire ancienne qui en avait decoule, faussant le developpement vrai de l’etre sur ce point.

Je suis pleine de gratitude pour mon accompagnatrice Dany d’avoir su au moment voulu me laisser modifier les directives qu’elle m’avait au prealable donnees, et trouver par moi-meme la solution qui conviendrait le mieux a la situation rencontree. La suite du deroulement a pu aussi se passer de la meilleure maniere possible grace a son ecoute et support silencieux constants, jusqu’a la conclusion tout a fait satisfaisante du travail entrepris.

Cette technique appelee “Changement d’histoire”, vecue grace a Dany dans les conditions de liberte interieure appropriees, m’a donc permis (autant que je puisse en juger apres ces quelques jours depuis l’experience) d’atteindre tres efficacement mon objectif de depart.

De son cote Danaya semble avoir cette fois-ci beaucoup mieux compris grace a moi l’essentiel de ce qu’ont apporte Sri Aurobindo et Mere pour l’Evolution Terrestre, individuelle et collective. Cette nuit elle emportera en partant deux petits livres de Sri Aurobindo que je lui ai donnes, tout minces, mais debordant d’une richesse de contenu qui la sidere et la seduit.

Ces douze jours passes ensemble auront donc ete des occasions de progres interieur pour chacune, grace a l’autre. Quand nous nous quitterons a dix heures du soir, ce sera avec la ferme intention de se retrouver encore, probablement au cours de cette meme annee 2014 qui commence… Detail important: nous rions aussi beaucoup, et tres joyeusement, quand nous sommes ensemble!

Au revoir donc, chere Danaya! A la prochaine fois…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: