Commencez donc une Relation d’Amour avec le Divin

(Traduction de l’article precedent, “Why don’t You Start a Relationship with the Divine?”)

Le Divin n’est pas une abstraction, ni une theorie intellectuelle nee du Mental. Le Divin  existe vraiment – c’est meme en fait la seule vraie REALITE –  et tout ce qui existe fait partie du Divin, y compris nous, les etres humains, meme si habituellement nous ne nous rendons pas compte de ce fait si important…

Une experience interieure comme celle que m’ont donnee les premieres lignes de “La Vie Divine” est seulement un debut: la comprehension par notre mental qu’il y a quelque chose de plus a decouvrir, a faire, a vivre, a ETRE, consciemment. Un immense, enorme, fantastique Quelque Chose de plus. Et seulement en devenant a nouveau consciemment CELA, pouvons-nous devenir reellement nous-memes, vraiment et pleinement. C’est comme etre un enfant et se rendre compte soudain que l’on peut devenir – mieux encore, que l’on est suppose devenir – un adulte aussi grand et savant et puissant et plein d’amour que les adultes autour de nous, en particulier nos parents… ou meme  davantage qu’ils ne  le sont, s’il se trouve qu’ils ne sont guere quoi que ce soit de tout cela.

Et la chose la plus fabuleuse a decouvrir par experience au sujet de cet Etre Divin Unique que nous sommes tous en realite,  c’est que son Essence meme est l’AMOUR.

Ou plutot, le DELICE  d’ETRE, car  qu’y a-t-il a aimer quand vous etes L’Un et l’Unique, c’est a dire tout seul?… C’est le Delice d’Etre qui est l’essence meme de cet Etre, et qui devient AMOUR lorsque cet Un joue a etre en meme temps Multiplicite, les innombrables formes de Lui-mem/Elle-meme contenues potentiellement dans cet Un Unique.

Alors, si quelque chose en vous a soif d’AMOUR vrai, de cet Amour vrai qui est DELICE, n’attendez pas des autres etres humains qu’ils vous le donnent: comment le pourraient-ils, aussi longtemps qu’eux-memes ne l’ont pas encore trouve et en sont assoiffes tout comme vous l’etes?

Allez droit au Divin, la, profondement en vous, dans votre propre Coeur, ou bien trouvez-le tout autour de vous comme un poisson decouvrirait soudain qu’il y a un Ocean tout autour de lui, et qu’il baigne dedans tout le temps sans meme en general se rendre compte qu’il en est ainsi…’

Tant que nous sommes encore petits enfants et n’avons pas encore eu l’experience  d’aucun coup vraiment violent de la part de la Vie ici, beaucoup d’entre nous sommes encore pleins spontanement de tout cet Amour et cette Confiance si visibles encore dans nos yeux et notre sourire et nos petits bras tendus.

vernon-newborn-photographer-baby-bliss-photography1

 

Mais tot ou tard cela disparait et se retire profondement au-dedans pour survivre, et une croute se forme au-dessus pour le proteger d’un monde exterieur qui ne l’apprecie et ne le cherit pas. Ainsi endurcis et ne vivant plus qu’a la surface de nous-memes, nous ne sentons meme plus sa Presence, et bientot nous en oublions jusqu’a l’existence.

Pourtant Il est toujours la, attendant que nous redecouvrions son intense, delicieuse Douceur. Quand le besoin que nous en avons devient suffisamment aigu, alors la croute se fend et nous nous retrouvons inondes de cet Amour que nous desirions tant – mais que nous cherchions dans tous les endroits les plus trompeurs, et sous les apparences les plus fausses, illusoires, deformees, douloureuses de cet Amour.

Tout cela m’est arrive a moi aussi, toutes ces erreurs je les ai faites moi aussi, alors  pour ma part le conseil le plus important que je puisse vous donner, a vous tous qui visitez ce Blog,  le conseil le plus important, c’est:

COMMENCEZ DONC UNE RELATION D’AMOUR AVEC LE DIVIN.

C’est si simple. Faites-le juste a votre maniere a vous, quelle qu’elle soit, et avec la Forme ou l’Aspect du Divin pour lequel vous sentez spontanement une reelle attirance, qu’elle soit associee a une Religion ou a aucune Religion du tout. Tournez-vous simplement vers vos propres Profondeurs, et parlez-leur; ou bien tournez-vous vers ces Immensites exterieures sans limites tout autour de vous, et parlez-leur. Comme vous parleriez au Coeur meme de Tout, a la Source dont vous et tout le reste etes venus et faites partie depuis toujours. Oui, depuis l’Eternite, pour l’Eternite. N’est-ce pas la un Fait merveilleux  a savourer?…

COMMENCEZ DONC UNE RELATION D’AMOUR AVEC LE DIVIN.

Mots adresses dans la solitude a la nuit, larmes de gratitude apres une joie soudaine, larmes de desespoir apres une tragedie soudaine, il importe peu. Prenez un simple cahier d’ecolier, mince ou epais, et un stylo, et commencez a ecrire au Divin, et notez les reponses aussi, ou bien continuez a ecrire, encore et encore, chaque fois que vous en sentirez le besoin, et restez en eveil pour percevoir les reponses, car elles VIENDRONT, mais pas forcement en mots entendus interieurement, car souvent elles viendront a n’importe quel autre moment exterieur de votre vie, a travers Radio ou Television,  ou cet enfant que vous croisez dans la rue.

Et alors cette Relation va grandir jusqu’a occuper de sa Douceur graduellement tous les moments de votre vie. Quoi que ce soit qui vous fasse commencer cette Relation, sera le Debut de votre existence veritable sur la Terre dans ce corps-ci, une existence dans laquelle vous vous pensiez peut-etre si terriblement seul et perdu. Meme les moments d’apparente solitude vont graduellement devenir pour vous vos moments les plus delicieux, ceux ou vous pourrez ressentir le plus puissamment cet inexprimable Delice secret d’etre avec le Divin. Bientot meme dans la foule vous vous sentirez malgre tout delicieusement seul avec le Divin. Et plus tard encore, entoure innombrablement du Divin en tout ce qui vous entourera et tous ceux qui vous entoureront.

Oui, nous SOMMES le Divin egalement, et Cela egalement est Delice Eternel, pour commencer pour ainsi dire. Mais au dela de meme ce Delice=la,  il y a ce que j’appellerais “le Delice d’Etre le Divin, avec le Divin, dans le Divin”!

C’est ce vers quoi nous allons, meme ici sur la Terre.

Il y a tant de vers de “Savitri” que je voudrais pouvoir citer sans fin ici, mais je crois bien que celui qui peut-etre exprime pour moi le mieux cet inexprimable Delice Total que Sri Aurobindo a reussi a exprimer, est ce vers-ci, qui m’a toujours saisie d’extase instantanee et qui chante toujours dans mon ame:

“The bliss of the myriad myriads who are One” – Le delice des myriades de myriades qui sont l’Un.

 

1 Comment (+add yours?)

  1. fabienne
    Jun 18, 2016 @ 23:45:17

    Super ! Je ne reste pas lire sur internet, alors je vais imprimer le texte que tu as eu la générosité de traduire en français et le méditer au meilleurs moment de ce dimanche. Merci Bhaga🙂

    Liked by 1 person

    Reply

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: