Comment en vérité je me suis retrouvée à “Luminosité”

Quand la maison chérie que j’avais pu construire en 1994 à Repos, sur la plage principale d’Auroville (déjà entièrement grâce à la somme donnée pour cela par notre Service des Logements) a fini par s’écrouler elle aussi comme les autres, presque vingt ans après, en 2014, sous les coups de boutoir des vagues – qui, par la faute des promoteurs locaux construisant ports et digues n’importe comment, avaient érodé toute la côte depuis Pondy – j’ai dû être relogée d’urgence plus à l’intérieur. Mais le lieu et le logement se sont vite révélés trop anciens et trop ombragés, et donc très insalubres pour moi.

Une vieille maison s’est libérée deux ans plus tard dans une autre plage d’Auroville, et j’ai bien cru que je pourrais y retrouver un environment similaire à celui de Repos; mais l’habitation en question a été attribuée finalement à quelqu’un d’autre, un homme, plus jeune et plus capable que moi d’en assurer les réparations et l’entretien.

Désemparée un moment par cette intense déception, j’ai tout de même vite retrouvé ma pleine foi en la Grâce Divine, avec la conviction que si cette maison m’avait été refusée, c’était que le Plan Divin m’en réservait quelque part une autre, encore bien mieux!

Et rassérénée par cette entière confiance, je me suis remise à attendre patiemment…

Je n’ai pas eu à attendre très longtemps: quelques mois à peine ensuite, début Novembre 2015, le Service des Logements m’a informée qu’un certain appartement pouvait m’être attribué, s’il me plaisait, au centre d’Auroville, dans un lieu appelé “Luminosité”, dont je ne connaissais même pas l’existence.

D’abord hésitante, quand je suis tout de même allée visiter j’ai eu instantanément le coup de foudre, n’en croyant pas mes yeux devant la beauté du lieu, qui de plus méritait merveilleusement bien son nom de “Luminosité”. Un mois à peine plus tard, c’est pour Noël que j’ai passé, radieuse, ma première nuit dans ma nouvelle habitation.

J’ai bien sûr remercié chaleureusement les différent Auroviliens qui d’une manière ou d’une autre, au Service des Logements en particulier, avaient rendu possible ce qui me semblait un véritable miracle.

Ce n’est qu’ensuite qu’un souvenir m’est revenu soudain en mémoire, rendant le miracle encore plus miraculeux en quelque sorte:

Quelques mois auparavant, bien avant le message du Service des Logements, j’avais reçu un email d’une amie française qui se cherchait dans Pondy un appartement à louer à l’année, de façon à pouvoir venir de France quand elle voudrait. Comme on lui en proposait beaucoup, elle m’écrivait que le critère qu’elle avait décidé d’utiliser pour son choix final serait la luminosité. En lisant ce mot – sans faire le moins du monde la relation avec mon propre besoin – je m’étais dit intérieurement, mais en fait à haute et intelligible voix: “Oui, c’est tout à fait cela, l’important c’est la luminosité!”

A cet instant précis, sans m’en douter, j’avais passé commande, pour ainsi dire,  de mon futur appartement!!!…

13170689_10156868567385716_2101805795_o

Dans cette vue du centre de l’immeuble, on voit au rez-de-chaussée les portes fermées (au moment de la photo) des autres studios qui servent de bureaux ou autres espaces de travail; celui dont la porte est ouverte est le bureau  qui porte le nom de “Bhaga” et d’où je suis précisément en train d’écrire ce petit article nouveau pour mon blog…!

Le bel escalier visible juste à sa droite  est celui qui mène entre autres à l’appartement où j’habite, au deuxième étage et sur la droite de la photo, caché par le tronc de l’un des arbres magnifiques du Parc  tout autour. Ce Parc forme un admirable écrin de verdure pour cet immeuble-joyau, dont cette façade avant, au-dessus de son long jardin japonais, se modifie constamment de manière très vivante au gré de l’ouverture ou la fermeture par les résidents des hauts louvres ornant ce côté de chacun des douze appartements…

De nuit, avec les divers éclairages à l’intérieur, l’aspect extérieur de l’ensemble est féerique! Véritablement digne à nouveau de ce merveilleux nom: “Luminosité”…

Merci, merci à la Grâce Divine qui m’a littéralement prise au mot!

Advertisements

2 Comments (+add yours?)

  1. fabienne
    Jan 24, 2017 @ 09:12:41

    🙂

    Liked by 1 person

    Reply

  2. Bhaga
    Jan 25, 2017 @ 06:18:41

    Merci pour ce sourire, il en dit long, et garde le contact intérieur entre nous! 😉

    Like

    Reply

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: