Fêtant mon cher Ganesh, une fois de plus

Hier (jeudi 24), j’ai pensé que j’aurais le temps dans l’après-midi de traduire en français mon dernier article, mais ce que je devais absolument faire à Pondy le matin, et qui devait être fini à midi, a pris en fait toute la journée, alors je n’ai jamais eu le temps de faire cette traduction …

En outre, la traduction pourrait avoir encore à attendre un jour de plus, car aujourd’hui est une Journée Spéciale que je veux célébrer aussi absolument – comme désormais je le fais chaque année, pour la troisième année déjà (voir mon article plus ancien juste traduit après celui-ci:  labofevolution.wordpress.com/2017/08/27/au-pere-ganesh-noel/ ),   quelque soit la date exacte où ce jour tombe cette année-là.

Car aujourd’hui, c’est la «Ganesh Pudja», ou Ganesh’s Day, et non seulement l’Inde, du Sud et du Nord, célèbrent en ce moment avec beaucoup de joie, mais moi aussi!…

Et pour de bonnes raisons: c’est grâce à la générosité d’un ancien ami aurovilien, sans aucun doute inspiré par «Père Ganesh-Noël», que, il y a deux ans, pour Noël, quand le Service du Logement me donnait ce magnifique appartement à Luminosité, un studio en bas a également été mis à ma disposition: il est devenu mon petit bureau pour la plupart de mes travaux de recherche et d’enseignement, dans le cadre de ce «Laboratoire de l’Évolution – Centre pour l’Unité Humaine» (LOE-CHU) qui est mon travail officiel à Auroville depuis 1984. Le même ami a même ajouté aussi à ce cadeau principal quelques autres plus petits (comme un moniteur grand écran pour voir des films ou mes propres cours en petits groupes, et qui peut faire double emploi comme téléviseur à part entière chaque fois que je voudrai regarder de nouveau mon cher Roger Federer en pleine action, par exemple …).

Depuis cette première prière réelle à Ganesh il y a deux ans, ma vie matérielle est devenue considérablement plus facile à bien des égards, mais avec les aliments spéciaux nécessaires, outre de légers médicaments, pour résoudre un problème de santé persistant, ma “maintenance” (allocation mensuelle) était encore si serrée que dans le cas de toute dépense supplémentaire (quelque chose de cassé devant être remplacé …), je ne pouvais tout simplement pas le faire, c’était trop serré financièrement.

Donc, depuis deux ans, j’ai également fait ma part en aidant Ganesh à m’aider: j’ai postulé officiellement pour la petite Pension de retraite que le gouvernement français devrait m’accorder pour les quelques années que j’ai passées en France en tant que jeune Professeur certifiée de Lettres Classiques, juste avant de venir à Auroville …

Ô heureuse stupéfaction! Une pension m’était bel et bien dûe en effet, et malgré les obstacles administratifs sans fin (résolus l’un après l’autre par une merveilleuse jeune femme, la vice-consule au Consulat de France ici même à Pondy), cette pension est enfin sur le point de venir! … Mais comme mon ancien compte bancaire en France a été, je l’ai appris récemment, fermé depuis longtemps pour manque d’activité (!), il me fallait  m’adresser à une banque à Pondy-même pour ouvrir un compte … qui serait le réceptacle, pour les deux institutions françaises de retraite concernées, où verser l’abondance sans fin de ma pension mensuelle.

Au cours des deux dernières semaines, en dépit de la bonne volonté de la banque à Pondy, ce processus prenait un temps invraisemblable, en raison de plusieurs congés, plus une grève bancaire générale et tout ce qu’on peut imaginer d’autre …

Donc, hier, c’était en fait pourquoi j’étais de nouveau à Pondy: pour que ce compte soit enfin ouvert, avec un Numéro de Compte officiel que je pourrais alors communiquer immédiatement aux bureaux en France qui l’attendent toujours avec patience pour que toutes ces sommes en suspens puissent commencer à y être versées !…

Eh bien, alors que ce compte était censé être prêt, il n’était toujours pas prêt du tout. C’est seulement grâce à l’agent de la banque qui s’occupe de mon cas là-bas, et grâce à son bon cœur et sa gentillesse (sans doute sous l’influence secrète de Ganesh à nouveau …!), qu’à la fin de cette longue journée à Pondy tout a finalement été terminé et, dans le ciel qui devenait sombre, je suis repartie avec le précieux Numéro de Compte inscrit et marqué de tous les sceaux nécessaires de la banque pour avoir validité suffisamment officielle aux yeux des institutions françaises. Durant tout le chemin de retour vers Auroville et chez moi, mon cœur n’a pas arrêté de chanter, presque avec incrédulité: “Ca y est, c’est fait, c’est fait, c’est fait! …”

Et vous vous demandez pourquoi aujourd’hui je célèbre avec tant de jubilation et de gratitude mon si bon ami, Ganesh, qui en plus de tout le reste a réussi à faire en sorte que tout cela se produise juste à temps pour aujourd’hui, oui, pile pour son propre «Ganesh Pudja»? !

Bravo, mon merveilleux Ganesh, bravo !!!

takla-ganesh-500x500

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s

%d bloggers like this: